10 rue du Centre Nautique

67700 SAVERNE

Le Saverne Nautic Club est une association affiliée à la Fédération Française d'Etudes et de Sports Sous-Marins

 

 https://ffessm.fr/



Roland DENNI, Président du SNC
Roland DENNI, Président du SNC

Bienvenue sur le site internet du Saverne Nautic Club

 

Créé en 1981, le Saverne Nautic Club est une association affiliée à la Fédération Française d'Étude et de Sports Sous-Marins (FFESSM) dont le but est la pratique, la promotion et l’enseignement de la plongée ainsi que de l’apnée subaquatique.

 

Le Saverne Nautic Club est basé au centre nautique L’Océanide de Saverne où ses 80 membres ont accès aux infrastructures de cette piscine.

 

Les séances d'entrainement et de formation à la plongée sous-marine et à l'apnée (ou plongée libre), sont animées par des moniteurs et initiateurs de plongée et d'apnée.  



Activités 

 

Le mercredi soir, de 19h00 à 21h00 : Entrainement à la piscine l’Océanide de Saverne. (Nage avec palmes, apnée, formation de plongeur ou initiation à la plongée pour les débutants). 

Vous pouvez également prendre contact ici avec nous et demander à faire un baptême de plongée qui est possible à partir de l'âge de 14 ans.

 

Le dimanche matin de 08h30 à 12h00 : Sortie plongée en milieu naturel (Gravière du Fort à Holtzheim, gravière de Gambsheim, Lac des Truites à Leutesheim près de Kehl).

 

Le Saverne Nautic Club est jumelé depuis une trentaine d'années avec le club de plongée F.T.T.S. de Donaueschingen, ce qui nous permet de plonger en Allemagne au Bodensee.

 

Le club organise, en moyenne par an, deux sorties en mer, au printemps et en automne.

 

Venez voir ici les carnets de voyages du Saverne Nautic Club de l’an 2000 à ce jour.


LES NEWS DU MOIS DE MAI 2020


Message du Président de la Gravière du Fort


Pollution : Des déchets plastique découverts à 11 km de profondeur dans l'océan Pacifique

 

Une triste et inquiétante découverte. Le 1er mai dernier, Victor Vescovo réalisait une plongée record à 10.927 m de profondeur dans la fosse des Mariannes de l’océan Pacifique. Et l’explorateur américain, qui a fait fortune à Wall Street, a filmé son exploit.

Dans un communiqué de presse publié ce lundi, l’homme de 53 ans a montré et expliqué ce qu’il avait vu en bas : un sac plastique et plusieurs autres déchets comme des emballages de bonbons ou des déchets métalliques, rapporte Le Monde. Une découverte « désespérante » pour le plongeur.

Chaque année, 8 millions de tonnes de plastiques finissent dans nos océans.

Demandons aux gouvernements du monde entier d’agir pour stopper cette crise .

 

Sauvons la nature de la pollution plastique avant qu’il ne soit trop tard !


Médicale FFESSM

L’aspirine et la plongée

 

L’accident de désaturation est lié à un problème de bulles mal éliminées par l’organisme.

Ce problème de bulles initie des réactions de l’organisme, que l’on peut regrouper sous le terme de « maladie de décompression » : activation et agrégation plaquettaire, réactions inflammatoires et immunitaire (activation notamment des globules blancs, les cellules de défense de l’organisme) , augmentation de la perméabilité des capillaires sanguins …

Ainsi, à côté de la recompression thérapeutique (en caisson hyperbare !) et de la réhydratation, ont été proposés certains médicaments, dont l’aspirine.

Etant anti agrégant plaquettaire, l’idée est de lutter précocément contre la maladie de décompression.

C’est une recommandation de type C dans le traitement de l’accident de désaturation (conférence de consensus de 1996 … il n’y a pas eu d’autres recommandations depuis !), c’est à dire qu’elle est optionnelle et repose sur un niveau de preuve scientifique faible.

La Commission Médicale et de Prévention Nationale (CMPN) a recommandé au Comité Directeur National (CDN) le retrait de l’aspirine des référentiels de secourisme fédéraux.

 

En effet, les secouristes auront à faire face à différents types d’accidents de plongée, dont l’accident de désaturation, mais pas que … (par exemple, le plongeur peut présenter un œdème pulmonaire…) !

 

Administré à mauvais escient, l’aspirine peut avoir des effets indésirables non négligeables, voire peut aggraver la situation du plongeur, notamment s’il ne présente pas d’ADD !

Il vaut mieux donc que l’aspirine soit administré comme tout médicament : après évaluation médicale appropriée qui aura établi un diagnostic et l’absence de contre-indication à la prise de ce médicament.

 

Un article sur le sujet est en préparation pour la revue fédérale …


À propos

L’enseignement de la plongée ainsi que de l’apnée sub aquatique.

 

Formation au sein du club

  • Formation plongeur : du niveau 1 au monitorat 1er degré 
  • Formations Nitrox et Nitrox confirmé
  • Formation à la plongée libre ou apnée

Contact

Contact : 

Saverne Nautic Club 

62 rue de la Garenne

67700 Saverne

tel : 03 88 91 88 44